Dopamine

formule chimique de la dopamine

Il en est beaucoup qui aime à qualifier notre monde de société du spectacle, royaume de l’homo festivus, où triomphent l’individualisme et le nihilisme. Libre à eux. Notre monde est pour moi le seul monde auquel j’ai accès. Peu importe qu’il ait été mieux avant : essayons qu’il ne soit pas pire demain.

Observation amusante : dans notre monde, notre corps passe un temps fou à produire de la dopamine, l’hormone du bien-être.

Prenons quelques exemples.

Notre corps sécrète beaucoup de dopamine quand : nous sortons notre smartphone pour consulter les réseaux sociaux, nous fumons du cannabis, nous mangeons une pizza dégoulinante de fromage industriel, nous regardons une série Netflix, nous voyons une publicité pour une voiture, nous acclamons un but marqué au football, nous masturbons devant un site porno, etc.

Notre corps sécrète de la dopamine à un niveau moindre quand : nous lisons un livre, nous buvons un verre d’eau, nous mâchons un morceau de pain, nous nous plongeons dans la contemplation d’un tableau, nous marchons sur la plage plongés dans nos pensées, nous méditons devant un feu de camp etc.

Nos ancêtres (les humain d’avant Internet) recherchait tout comme nous la production de dopamine mais ils ne disposaient pas de la technologie pour recevoir à moindre frais les doses massives dont nous pouvons nous prévaloir aujourd’hui.

Ne les plaignons pas trop.

écrivain et éditeur

Après plusieurs vies, j'écris maintenant